Fr Nl 

Extrait de presse malgache (12-13 Avr 2010)


Un hélicoptère de l'Armée s'est écrasé - Deux morts à Anjozorobe
Deux semaines seulement après la cérémonie de remise officielle des quatre hélicoptères aux Forces armées à la Base aéronavale d'Ivato, l'un de ces aéronefs s'est écrasé hier vers la fin de l'après - midi dans la localité d'Anjozorobe.
Selon des sources militaires, deux personnes, dont le pilote qui est de nationalité étrangère, ont trouvé la mort lors de cet accident. La cause exacte de l'accident n'est pas encore révélée au public. Mais des bruits circulent dans les coulisses qu'il pourrait s'agir d'une panne technique.
Faut- il rappeler que l'achat de ce type d'appareil a suscité beaucoup de commentaires, notamment au sein des hommes en treillis. A preuve, les éléments de l'Armée ne sont pas tellement chauds à piloter ces nouveaux appareils pour lutter contre les " dahalo ".
Notons que le Président de la Transition a promis d'octroyer des matériels adéquats aux Forces armées. Pour information, l'Alouette II est un hélicoptère léger polyvalent, produit sous diverses versions par le constructeur aéronautique français Sud - Aviation, devenu en 1970 l'Aérospatiale.  De nombreux hélicoptères ont été retirés du service par le ministère belge de la Défense ainsi que de nombreuses armées qui les ont utilisés. Ils sont stockés dans la base de Zutendaal (Limbourg) et ont déjà été proposés à la vente à des pays africains. L'enquête qui sera incessamment ouverte, déterminera les causes exactes de l'accident.
A.M


Crash d'un hélicoptère - Une Alouette II à la société Mada Hélico

Contrairement à ce qui a été écrit dans notre édition d'hier, l'hélicoptère de type Alouette II qui s'est écrasé du côté d'Anjozorobe ne fait pas partie des quatre appareils, récemment acquis par les Forces armées malgaches.

L'appareil appartient à la société privée Mada Hélico qui devait se rendre dans le Nord de l'Ile. L'enquête pour déterminer les causes exactes de l'accident est actuellement en cours. Les quatre hélicos de l'Armée sont tous en bon état et seront bientôt envoyés dans les zones classées rouges.

Départ de Brasschaat

Cette photo a été prise à Bierset, le jour où nous avons ramené les dernières Alouettes de Brasschaat, juste   
avant la fermeture de l'ELtAvn.

De gauche à droite : Alain Desmaele, Rudy Devocht, Patrick Delathouwer et Michel Galant.



 

Aviation Légère de l'Armée de Terre

Il y a déjà une de nos alouettes crashée par sabotage à Madagascar, pilote un ancien Capt de l'ALAT  et passager un journaliste belge.

La machine était réservée ce jour là pour le chef de la HAT, la haute autorité de transition, mais vu les conditions politiques malaisées de cette "zone géographique", il a préféré prendre la route.. Et bien lui en a pris ;-((  Le rotor anti-couple a été saboté.

Michel GaALLANT a Commenté: " Je ne connais pas le N° de la machine qui a crashé, mais si ça tombe, c'est celle avec laquelle j'ai volé la dernière fois, et ça me touche profondément, car si ce n'était pas la dernière fois,  c'était l'avant-dernière (on ne volait plus qu'avec nos 3 dernières et si chères bulles)".


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : jeudi 30 avril 2015